1185404_741815102517614_2015741047_n

Prise de son

Prise de son batterie : Le guide complet partie 2

17 oct , 2015   Gallery

Prise de son batterie : Le guide complet partie 2

Notre batterie a été correctement installé là où on a estimé qu’elle sonnait le mieux dans la première partie, à présent il est temps de choisir quels micros on va utiliser pour l’enregistrer.

Le choix des micros

Comme pour tout type de prise de son, le choix des micros va dépendre de plusieurs facteurs : le type d’instrument, la manière dont il va être joué, donc on pourrait associer ça entre le style de musique et le musicien,son environnement acoustique et surtout suivant comment on a envie qu’il sonne sur notre disque. Et j’ai envie d’ajouter, suivant les moyens matériel dont on dispose…

A partir de là, on peut trouver les directions qui nous conviennent, car on ne vas pas utiliser les mêmes micros, ni les même techniques, pour enregistrer une batterie jazz et une batterie métal. Cela va sans dire…

IMG_3188

Pour dégrossir la chose, dites vous bien que plus vous disposerez de micros, plus vous obtiendrez un son précis, et pas forcement plus compliqué à mixer. De manière général, on va partir sur un minimum d’un micro par élément :

  • 1 micro grosse caisse
  • 1 micro caisse claire
  • 1 micro par tom
  • 1 micro charley
  • 1 micro Ride
  • 2 micros overhead
  • 1 ou 2 micros d’ambiance

On va dire que c’est le minimum à prévoir pour obtenir un son cohérent avec un minimum d’énergie et de naturel. Si vous n’avez pas suffisamment de micros, prévoir au moins 3 micros statique. Un que vous pourrez disposer devant la batterie, légèrement au dessus de la grosse caisse et les deux autres au dessus (overheads) pour capter l’ensemble du kit. Affaire d’essais pour trouver le placement qui sonne le mieux.

Plus de micros pour plus de précision

Comme tout bon enregistrement qui se respecte, le but est d’avoir le maximum de précision dans notre son, donc comme je le disais, plus on aura de micros et plus notre son sera précis. Voilà pourquoi on doit rajouter d’autres micros pour capter cette précision.

On peut rajouter un ou deux micros supplémentaire sur la grosse caisse pour capter plus facilement l’ensemble du spectre. En combinant par exemple un subkick qui nous apportera le grave, un micro dynamique comme un SM57 ou MD421 pour apporter la partie medium. et un micro statique pour tout le reste du spectre. Un exemple type dans les studios pros, est le célèbre U47 de chez neumman.

u47

Neumann U47 fet

On peut faire de même pour la caisse claire, on peut combiner un SM57 et un autre type de micro comme un 451 ou un 414 de chez AKG, pour enrichir notre son. Sans oublier le timbre que l’on peut capter avec le même genre de micro.

Même chose pour les fûts, la peau de frappe et la peau de résonance auront besoin d’un micro. Un micro dynamique vous donnera de bon résultat, le classique est le MD421 de chez sennheiser mais pour obtenir plus de précisions et de profondeur on peut utiliser des micros statiques comme le 414 de chez AKG. Ces micros “encaisse” très bien. La petite astuce est de les mettre en mode 8 (bidirectionnel) pour avoir un effet de proximité plus prononcé, sous réserve qu’il n’y ai pas de cymbales de l’autre côté…. Notez que la peau de résonance d’un tom basse peut sonner vraiment très grave suivant la taille du fût. Un micro dynamique avec une bonne réponse dans le bas, vous aidera à capter ces fréquences.

Pour chaque cas de figure on prendra soin de bien vérifier nos phases, mais nous en parlerons dans un autre chapitre.

Si à ce stade vous disposez de suffisamment d’entrée dans vos convertisseurs, vous serez pas trop  mal.

Prise de son batterie : Le guide complet

Sensibilité des micros

Mis à part les quelques exemples de micros que je viens de vous citer, pour bien choisir nos micros, il faudra décider de la sensibilité de chacun d’entre eux. Comme on vient de le voir, les premiers choix seront des micros dynamique pour les fûts : grosse caisse, caisse claire, toms. Tout simplement parce que ces éléments dégagent une forte pression acoustique et qu’il faut des micros solides pour pouvoir encaisser ces pressions et surtout pouvoir les capter sans saturations. L’autre raison, c’est que les micros dynamique étant moins sensibles au bruit ambiant, vont minimiser la “repisse” entre eux.

Dans des styles plus “cool” comme le jazz ou des musiques très acoustique, il est pas rare de disposer des micros statiques pour chaque éléments. L’avantage est que ces micros vont amener beaucoup plus de naturel de part leurs précisions, donc une sensation plus chaleureuse. Dans ce cas de figure, seulement quelques micros suffisent pour avoir toutes les informations nécessaires. La fameuse époque où l’on utilisait que 3 micros pour enregistrer les batteries.

IMG_3193

Courbe de réponse des micros

Autre facteur à prendre en compte, c’est la courbe de réponse des micros, par exemple dans le cas de la grosse caisse, on va préférer un micro qui aura une bonne réponse dans le grave. Voilà pourquoi on va choisir les références que l’on connait tous comme : le Yamaha SubKick,  le Beyer ATM 25, le AKG D112, l’audix D6, le Shure beta 52, le sennheiser e602 et bien d’autres. Une petite exception pour le Shure SM91 qui est un micro à zone de pression mais qui fonctionne plutôt bien. Leurs points commun, c’est que leurs réponses dans le grave est parfaite pour bien restituer le “bas” de la grosse caisse.

Inutile de vous présenter le fameux Shure SM57 qui doit être le micro le plus utilisé pour repiquer la caisse claire. Il suffit d’observer sa courbe de réponse pour comprendre pourquoi. En effet, l’accentuation dans les 6khz apporte une couleur intéressante sur les caisses claire, autant pour la peau que pour le timbre. Une autre référence que j’aime bien, est le REVOX M3500.

Courbe d'un Shure SM57

Courbe d’un shure sm57 (dynamique)

Le SM57 pourrait très bien s’adapter au toms, mais on lui préfère le sennheiser MD421 comme je vous l’expliquais plus haut. Le petit plus de ces micros c’est que l’on peut y trouver un coupe bas réglable, pratique pour gérer l’effet de proximité.

sennheiser_md421-ii_2

Pour les sons des cymbales, on va opter pour des micros qui seront plus sensible dans les aigus, il faudra s’orienter forcement vers des statiques. Une autre référence pour ça, est le neumann 184, pour charley et ride, il est idéal. On voit sur sa courbe cette bosse en dessous des 10 kHz impeccable pour les sons de cymbales.

1091

Même principe pour les overheads, on choisira plutôt des statiques qui couvriront l’ensemble du spectre et donneront tout le naturel de la batterie. N’hésitez pas à vous créer des combinaisons pour capter toutes les informations. Je pourrais vous citer plein de références pour ça, mais je pense à un couple de Mojave MA 200 pour le côté un peu medium et un couple de GTC40 de chez Earthworks, qui eux seront très clair et naturel.

Pour capter le son de votre pièce, le micro statique est de rigueur, vous pouvez essayer aussi des micros à ruban comme un royer 121. Le PZM de chez crown aussi peut donner de super résultats si on a une grande pièce.

Ca m’arrive parfois d’utiliser des vieux micros dynamique ou autre, même endommagés, que je sature volontairement avec un pré-ampli, pour apporter un peu de mordant à mon son.

Le meilleur ami du micro : le pré-ampli

Un mot pour finir ce chapitre, sur l’importance du rôle d’un pré-ampli pour notre micro. Il y aurait beaucoup à dire, mais pour faire simple, faites des essais de combinaisons de source/micro/pré-ampli pour voir ce qui marche le mieux dans votre cas. Parfois les différences peuvent être énorme d’une config à l’autre.

La suite dans la troisième partie….


4 Réponses

  1. Jean Philippe Corenthin

  2. Tout a fait
    Si les studios devaient avoir tous les micros qui existent je pense qu il faudrai une pièce dédier
    Ayant fait souvent du live ce sont le ref que j utilisait et du coup le jour ou mon ami michel EYAN a eu besoin de faire un enregistrement batterie j ai pris le kit que j utilisais en live.
    Je v voir pour récupérer les prises batterie, et te les faire écouter.
    A bientôt
    Musicalement votre
    Éric

  3. Bien explique
    Le Re20 est pas mal pour le kick aussi
    Sm81 ou c 414 pour Charlet sonne bien
    Merci pour c est explication
    Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Prise de son
1897996_741814979184293_1708306248_n
Prise de son batterie : Le guide complet partie 1

Prise de son batterie : Le guide complet partie 1 Voici enfin le premier article d'une longue série consacré à...

Fermer