J’ai eu l’occasion d’évoquer le sujet en compagnie de Patrick Thévenot, lors de ma série de vidéos sur le monitoring et nous avons tous compris que la notion de couplage reste quelque chose à bien comprendre afin de pouvoir déjouer les pièges d’une acoustique moyenne dans votre studio.

Dites vous biens que ce qui suit dans cet article n’est que baser sur des règles “statistiques” qui peuvent vous éviter les problèmes les plus communs. La meilleure option sera de mesurer la réponse de vos enceintes et de corriger en fonction pour obtenir les meilleurs résultats.

Placement et réglages de vos enceintes

La position d’écoute

L’endroit qui offre la meilleure performance acoustique sera presque toujours lors de la mise en place de votre pièce. Tout simplement parce qu’il est plus facile d’éviter certaines réflexions à problèmes qui peuvent interférer avec la réponse en fréquence de la pièce.

En d’autres termes, les ondes sonores devraient se propager dans la pièce sans obstacle. La réponse en fréquence de la pièce est la façon dont elle répond aux fréquences élevées, médium et graves. Sachant que les problèmes les plus difficile à maitriser seront dans le grave.

Placement et réglages de vos enceintes

Idéalement, vous voulez une répartition équilibré de toutes les fréquences du spectre, sans qu’aucune d’entre elles ne soit amplifiées ou atténuées. Sans entrer dans trop de technicité, chaque pièce souffre de réflexions dite “stationnaire” qui se renforcent et s’atténuent à certains endroits précis de votre pièce.

C’est très audible particulièrement dans les fréquences graves. Faites l’expérience d’envoyer une onde aux alentours des 100Hz par exemple et de vous promener dans votre pièce. Vous entendrez à coup sûr de grosse différence de volume suivant où vous êtes placé dans la pièce.

Placement et réglages de vos enceintes

Cela signifie que si votre position d’écoute est situé par exemple dans une zone de forte amplification vous entendrez de manière faussé la zone de fréquence dans laquelle est accordé votre pièce. Par exemple, dans une pièce typique d’une longueur de 4,30 mètre, l’onde stationnaire sera de 80 Hz.

Dans l’idéal, il vous faudra placer votre système précisément là où il y aura le moins d’amplification ou d’atténuation sur ces fréquences critique. De nombreux acousticiens estiment que la zone situé à environ 38% de la pièce est l’endroit où vos ondes stationnaires seront le plus équilibré. Il faudra faire quelques expériences et tests, car il y a tellement de variable impliquées que même les meilleurs designers ne peuvent pas prédire précisément le placement correct. Il faudra de la patience pour trouver le placement juste.

Régler les problèmes d’acoustique

Bien qu’il soit préférable de traiter votre pièce au départ, voir même de penser la construction avant dans le meilleur des cas, mais ce n’est pas toujours possible, surtout dans le cadre d’un home studio. Voici quelques trucs simples pour améliorer les performances de votre système d’écoute :

– Evitez de placer vos enceintes contre le mur. Cela entraîne généralement de fortes amplifications dans les basses fréquences. Plus vous vous éloignerez du mur, moins cela influera sur la réponse en basses fréquences de vos enceintes. là encore faites des essais car cela peut être aléatoire selon la configuration de la pièce.

– Evitez aussi les angles. Les amplifications dans le grave seront encore plus prononcées. Pire si par exemple une des deux enceintes est placée dans un angle. Vous aurez énormément de reflexions de fréquences graves, mais aussi une stéréo totalement faussée, nous y reviendrons.

– Evitez d’être plus prés d’un mur de la pièce par rapport à l’autre. Si une enceinte est plus proche d’une paroi de l’autre, vous obtiendrez une réponse en fréquence totalement différente entre les deux, en raison de problème de réflexion et de phase.

– L’idéal est de placer vos enceintes à égal distance entre les deux murs. La symétrie est essentielle pour garder une image stéréo stable dans la pièce. Votre zone d’écoute sera dans le centre exact de la pièce.

– Évitez les différents types de matériaux qui constitue vos murs. Si un côté de la pièce contient une fenêtre et l’autre est un mur sec, un tapis ou une mousse acoustique, encore une fois, vous aurez une image stéréo déséquilibrée et un côté plus “brillant” que l’autre. Essayez de faire en sorte que les murs de chaque côté des haut-parleurs soit de la même matière.

Placement et réglages de vos enceintes

– Assurez-vous de placer les enceintes sur des pieds ou des supports indépendant. Les enceintes montées directement sur un bureau ou une console peuvent ruiner un traitement acoustique bien conçu.

– N’oubliez pas que plus vous serez précis dans le placement de vos enceintes et plus votre courbe de réponse sera précise. Quelques cm d’écarts peuvent avoir une grande différence.

Régler vos enceintes

Maintenant que votre position d’écoute est correctement placée dans la pièce, il est temps de configurer vos enceintes. Alors que la plupart des home-studios semblent disposer d’un espace aléatoire entre leurs moniteurs, il existe un certain nombre de lignes directrices que vous pouvez utiliser pour optimiser votre configuration.

Étant donné que la plupart des pièces sont uniques en termes de dimensions ou de qualités acoustiques, vous devrez peut-être varier un peu les points qui vont suivre, mais ce sont de bons points de départ.

– Vérifiez la distance entre les enceintes : si les enceintes sont trop proches, le champ stéréo n’a pas de définition. Si les moniteurs sont trop éloignés, le “sweet spot” (l’endroit idéal), sera trop loin derrière votre tête, et vous entendrez les côtés gauche et droite individuellement, mais pas tous les deux ensemble. La règle est que les enceintes soit à égale distance de la position d’écoute. Si votre position d’écoute est à 1m de distance des enceintes, commencez par les déplacer à 1m de distance afin que vous puissiez créer un triangle équilatéral entre vous et les deux enceintes.

– Vérifiez l’angle des enceintes. Si vous ne parvenez pas à incliner correctement les haut-parleurs, cela entraînera une “friction” du champ stéréo, ce qui est une cause majeure d’un manque de définition des instruments lors de l’écoute de votre mixage. L’angle correct est quelque peu déterminé par le goût. Certains ingénieurs du son préfèrent l’angle des moniteurs directement face à leur zone d’écoute, tandis que d’autres préfèrent faire en sorte de placer le “sweet spot” légèrement derrière eux pour élargir la stéréo. Le “sweet spot”est situé où le son des tweeters converge.

Placement et réglages de vos enceintes

Un petit truc pour trouver l’angle correct de vos enceintes est de monter un miroir sur chaque tweeter et de régler les haut-parleurs de sorte que votre visage soit clairement vu dans les deux miroirs en même temps lorsque vous êtes en position de mixage.

Dans la mesure du possible, il est préférable de monter les enceintes sur des supports juste derrière le pont de la console ou le bord de votre bureau. Cela vous donne une réponse de fréquence beaucoup plus fluide. Les enceintes placées directement sur la console ou sur un bureau sans isolation sont sujets à des annulations de basse fréquences. C’est parce que le son se déplace plus rapidement à travers le bureau ou la console et atteint vos oreilles avant le son direct des moniteurs dans l’air. Cela provoque une certaine annulation de fréquence et un effet général sur le son. Si vous n’avez pas la possibilité de placer vos enceintes sur pieds, je vous recommande vivement d’utiliser un isolant de chez primacoustic par exemple. Sinon un tapis de souris épais ou deux peuvent vous dépanner.

Placement et réglages de vos enceintes

Presque tout le monde utilise des moniteurs actif, mais n’oubliez pas que beaucoup ont des contrôles de paramètres à l’avant ou à l’arrière. Assurez-vous que ceux-ci sont définis correctement pour l’application que vous en faites en lisant le manuel. Ensuite, réglez-les sur chaque moniteur. Vérifiez la position des tweeters. Beaucoup de moniteurs sont destinés à être utilisés dans une position verticale, mais les utilisateurs vont souvent les mettre sur leurs côtés. Cela les rend plus faciles à voir, mais la réponse en fréquence souffre en conséquence. Cela étant dit, si les haut-parleurs sont conçus pour être sur leurs côtés, la plupart des ingénieurs du son préfèrent que les tweeters soient à l’extérieur car le champ stéréo est étendu.

Parfois, des haut-parleurs tournés vers l’intérieur fonctionnent, mais cela entraîne habituellement des images stéréo moins large. Essayez-le dans les deux sens et voyez celui qui vous convient le mieux. Si vos haut-parleurs sont placés verticalement, assurez-vous que les haut-parleurs sont à la hauteur de vos oreilles. Parfois, il est nécessaire de les renverser et de les placer sur leurs sommets afin d’obtenir la bonne hauteur du tweeter.

8 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recevrez les notifications des commentaires à venir par Email.
Vous pouvez aussi vous abonner sans poster de commentaire.

  • Bonjour Julien,
    Merci pour ton commentaire !
    On est d’accord sur le fait que l’encastrement est la solution idéale pour éviter toute réflexion dans le bas du spectre.
    Quand je parle d’éloigner les enceintes du mur, c’est ni plus ni moins sur une base “statistique”, ce qui peut marcher dans une situation ne fonctionnera pas dans une autre, les ondes stationnaires ne dépendent pas seulement de la distance des enceintes par rapport au mur arrière, donc c’est difficile de donner des “règles” sans mesure de l’environnement. Il faut juste comprendre que le fait de déplacer les enceintes déplacent les problèmes…

  • Bonjour,

    Article sympa néanmoins affirmer qu’il ne faut pas coller les enceintes au mur est une erreur.
    Dans l’idéal l’encastrement des enceintes dans le mur est toujours la meilleure solution, et la seconde meilleure alternative est bien souvent de les coller le plus possible.

    Il y aura toujours une annulation de fréquence (et amplification) dans le registre grave,et lorsque l’on colle l’enceinte au mur, cela a pour effet de repousser ces fréquences plus haut dans le spectre.
    L’avantage est qu’il est bien plus facile de les traiter à postèriori avec de l’absorption ou de la diffusion.
    Plus on les éloigne, plus les fréquences descendent, et c’est bien plus dur à traiter.

    En condition Home studio bien entendu.

    La plupart des moniteurs sont équipés de low shelf pour atténuer les graves, bien pratique lorsque l’on colle au mur, et surtout plus efficace.

  • Bonjour/bonsoir

    Peut on faire ces mesures soi même à peu de frais ou bien faut il faire appel à un acousticien ?
    Aïe aïe Aïe, l’idée de s’autoproduir, même en étant réaliste quant à un résultat comparé à celui d’une production pro, fait mal à la tête. 🙂
    Faudrait peut être que je commence par assister à une séance de mixage dans un environnement professionnel pour avoir un point de comparaison…Je vais éplucher votre site pendants quelques mois, et reviendrai avec une série de question, je l’espère plus pertinente.
    Et je confirme l’idée selon laquelle de bonnes claques en début de parcours valent mieux que des claques tardives. Si seulement il n’existait pas tout une batterie de formation internet qui flattent l’impatience.
    Bon courage sur votre chemin, je vais arpenter le mien et vous dis à dans six mois 😀

  • Bonjour
    Avant de parler traitement acoustique, il faut avant tout connaître les problèmes de la pièce, il est judicieux de faire quelques mesures sur le point d’écoute pour voir ce qu’il en est…
    Les bibliothèques peuvent jouer un rôle de diffusion et un peu d’absorption selon leus tailles etc… Difficile à dire
    Le plafond à une incidence sur le son bien sûr ! L’idéal serai d’avoir la partie la plus haute derrière le point d’écoute de façon en envoyer les réflexions au fond de la pièce pour ne pas polluer la zone d’écoute…

  • Bonsoir,

    Toujours un plaisir de constater l’aspect synthétique et exhaustif de vos articles.

    J’ai 2 petites questions particulière, mais avec un peu de chance vous pourrez me renseigner.
    1/- Est il pertinent d’habiller les murs latéraux avec 2 bibliothèques pour allier l’aspect pratique, esthétique, et le traitement acoustique ?
    2/- Je suis dans une grande pièce mansardé, à peu près 30 mètre carré. Le plafond penché est ce bon, mauvais, ou sans importance ?

    Bonne (journée/soirée) 🙂

Prochain rendez vous :

"Construire son Home-Studio et s'enregistrer"

Téléchargez le dés maintenant !
Dans ce guide, vous trouverez plein de conseils et d'astuces pour construire votre home studio idéal, et pouvoir produire de la musique dedans !
Vous pourrez vous désabonner à tout moment en cliquant les liens de désabonnement en bas de nos emails, ou sur simple demande.
Construire son Home Studio
close-link
Avant de partir !
Abonnez vous à la Newsletter
Vous recevrez toutes les dernières infos sur le blog :
les articles, les vidéos, les événements...
Rester à jour !
Vous pourrez vous désinscrire à n'importe quel moment.
close-link

Abonnez vous à la newsletter :

Recevez toutes les infos du blog, articles, vidéos, événements...
Je m'abonne !