Rear

Le son

Enregistrer un son d’ambiance

5 fév , 2018  

Pourquoi enregistrer l’ambiance d’une pièce ?

Pour réaliser une bonne production ou un bon mixage, il est important de comprendre les outils et les technologies que nous utilisons pour créer une réverbération ou un son d’ambiance. Il y en a beaucoup et nous les divisons en trois familles, acoustique, mécanique et numérique. Comme l’idée même de réverbération est née de l’acoustique d’une pièce, nous allons commencer par là et nous verrons les autres dans un prochain article.

La plus célèbre des formules de l’acoustique date de 1898 et fut établie par Wallace Clement Sabine (1868-1919), considéré comme le père fondateur de l’acoustique architecturale. À l’époque, il est   professeur de physique à l’université de Harvard et il avait observé lors de ses recherches que le son dans une pièce fermée se prolongeait après arrêt de l’émission sonore et que cela pouvait nuire à la bonne intelligibilité du message à diffuser. Ce sont les multiples réflexions dans le local qui prolongent la persistance du son, phénomène plus communément nommé réverbération.

La formule de Sabine s’écrit sous sa forme usuelle :

TR=0,16 V / A

où V est le volume de la salle en m3 et A l’aire d’absorption équivalente de Sabine, exprimée en m2. L’absorption équivalente totale de la salle est définie comme la somme des absorptions des surfaces partielles  qui la constituent.

TR est l’abréviation de Temps de Réverbération qui correspond à la durée nécessaire, en seconde, pour que le son dans une pièce décroisse de 60 dB après extinction de la source. Cette valeur de 60 dB  équivaut à une impression de disparition du son. Remarquons que la formulation de Sabine ne donne aucune indication sur la forme géométrique du local ainsi que sur la répartition des matériaux absorbants (ou de l’absorption des parois) dans la salle.

Enregistrer un son d'ambiance

Imaginez un son de caisse claire à l’intérieur d’une pièce.  Le temps de réverbération est cette constante proportionnelle de 0,16 fois le volume cubique de la pièce, divisé par l’absorption acoustique totale dans la pièce.

Nous avons donc deux propriétés acoustiques principales que nous pouvons modifier pour changer le temps de réverbération. Pour un temps de réverbération plus long, nous pouvons travailler en haut de cette équation et rechercher un plus grand volume de pièce sachant que les grands espaces sont généralement plus réverbérants que les petits.

Nous pouvons aussi travailler autrement et rendre notre espace moins absorbant. Enlever les matériaux absorbant le son ou en ajoutant des structures réfléchissantes  permettra également d’allonger le temps de réverbération. Prenez par exemple Les salles de concert pour musique classique qui sont toujours de très grands espaces, avec une hauteur de plafond très haute. Elles sont entièrement construites avec des matériaux qui réfléchissent plutôt que d’absorber le son. C’est aussi pour ça que pour l’enregistrement d’orchestre on préférera un studio plutôt grand avec une acoustique très diffuse.

Enregistrer un son d'ambiance

En fait, seulement deux types d’absorption sonore sont trouvés dans une salle de concert typique. Le premier est l’air. L’air absorbe les sons, mais légèrement,  l’autre est le public. Donc les gens et l’air sont les absorbeurs nécessaires dans une salle de concert. Le reste des matériaux sont la pierre, le plâtre, le béton, le bois, l’acier, le verre et d’autres matériaux durs non poreux similaires offrant une haute réflectivité sonore.
Le son se reflète sur ces matériaux comme la lumière se reflète sur un mur blanc ou un miroir. Vous ne trouverez pas beaucoup de matériaux insonorisants tels que des tapis, des rideaux et des panneaux de fibre de verre dans la plupart des salles de concert, bien qu’ils puissent dompter l’acoustique du hall et des escaliers. Lorsque la musique classique est l’objectif de l’espace, l’architecture comprend également des trucs bosselés sur les murs et sur le plafond qui aident à diffuser le son. Le son est préservé, soutenu et diffusé pour une belle qualité de réverbération.

Le son d’ambiance dans les enregistrements

Pour des enregistrements “moderne”, les grands espaces réverbérants typiques de la musique classique sont des exceptions plutôt qu’une norme. Dans le studio, nous travaillons généralement dans des pièces plus petites, avec une qualité acoustique serrée qui absorbe délibérément une grande partie de l’énergie sonore dans la pièce. Cependant si vous travaillez dans une grande pièce avec une belle superficie et une grande hauteur sous plafond, alors vous pourriez être dans une pièce dont les qualités acoustiques valent la peine d’être enregistrées.  Lorsque que vous sentez réagir la pièce et donner une plus value à votre son, n’hésitez pas à enregistrer l’ambiance de cette pièce.

Enregistrer un son d'ambiance

L’approche habituelle de nos jours, est d’utiliser des microphones proches des instruments, obtenant tous les avantages de la prise de son dite de proximité, mais de rajouter un peu d’air avec d’autres microphones plus éloignés. Rien n’empêche d’enregistrer quelques micros d’ambiances qui pourront faire office de réverbération naturelle.

Mais nous utilisons rarement les sons d’ambiance avec de long temps de réverbération mais plus ce qui est inclus dans les premières réflexions lorsque le son rebondit sur tous les réflecteurs sonores et les diffuseurs soigneusement conçus dans la pièce. Les meilleures cabines de studio possèdent des réflexions précoces merveilleusement complexes, qui plaisent à l’oreille et qui ajoutent de l’énergie et de la “grosseur” aux enregistrements et au mixage. Alors que nos unités d’effets de réverbération numérique peuvent également synthétiser une approximation de ces espaces avec leurs premières réflexions, il n’y a rien de tel que la réalité.

En fait, les studios de taille moyenne et plus petits sont souvent soigneusement conçus avec des traitements de diffusion sonore offrant une énergie réfléchie qui complète le son, même s’ils ne sont pas assez grands pour accueillir une cathédrale ou un opéra. Donc, quand vous remarquez que vous êtes dans une bonne pièce sonore, ce n’est peut-être pas à cause de la longue réverbération évidente. Les espaces de studio ont souvent des temps de déclin très courts. Au lieu de cela, écoutez les premières réflexions qui améliorent les sons que vous entendez.

Créer son propre son d’ambiance

Les pistes d’ambiance ne sont pas la seule façon dont les vraies cabines d’enregistrement contribuent à la réverbération de nos enregistrements en studio, nous pouvons également utiliser une réverbération “artificielle”.

Rappelez-vous de l’équation de Sabine et le temps de réverbération qui augmente en fonction du volume cubique. Cela ne signifie pas qu’un petit volume ne peut pas réverbérer. Les petits espaces peuvent toujours offrir de longs temps de réverbération tant qu’ils ont peu ou pas d’absorption sonore. Ce genre d’espace très réfléchissants peuvent être utiliser comme une sorte de chambre d’écho ou chambre de réverbération.

L’accent mis sur la réflexion sonore réduit nos options. La plupart des constructions résidentielles sont constituées de plaques de plâtre, qui ne sont pas un réflecteur à large bande passante. Le béton, la pierre, les carreaux  sont des matériaux réfléchissants qui ne demandent qu’à faire de la réverbération. De ce fait, vous pouvez prendre en considération les salles de bains et les sous-sols, peut-être un garage, ou même la cuisine comme des espaces potentiellement valables pour créer une belle chambre de réverbération.

Enregistrer un son d'ambiance

Je sais que les choses commencent à sonner un peu comme si je vous suggérais d’utiliser votre cuisine, votre sous-sol ou votre salle de bain comme chambre de réverbération pour votre mix. Mais sachez que c’était monnaie courante dans beaucoup de studios haut de gamme d’utiliser des pièces au caractéristiques acoustique particulière en tant que chambre d’écho.

Vous l’avez probablement entendu dans des enregistrements musicaux des années 50 et jusque dans les années 80. La courte réflexion brillante des voix sur les premiers enregistrements des Beatles ou encore ce scintillement sur tant d’enregistrements de Motown… Écoutez le son de reverb sur les enregistrements de Frank Sinatra ou Tony Bennett, vous entendez une réverbération de pièce tout analogique hallucinante. Rechercher des enregistrements de studios tels que Abbey Road, Columbia Studios, Avatar, United Western et Capitol Studios pour ne citer des studios américains mais en France des studios comme Davout possédaient aussi leurs propres chambres d’écho.

Certains des enregistrements les plus importants dans l’histoire de la musique enregistrée provenaient de ces studios, et leurs chambres d’écho faisaient partie intégrante de leur son. Si vous avez la chance d’avoir une pièce qui pourrait jouer ce rôle ne vous en privé pas car c’est assez facile à mettre en place. Il suffit de placer un haut-parleur dans la pièce et une paire de microphones ou plus dans l’espace pour capturer les réflexions. Il ne vous reste plus qu’à mélanger ça dans votre mix.

, ,


13 Réponses

  1. Anonyme dit :

    Le son d’ambiance ou l’art de savoir placer une source dans un espace …..
    Pas à la portée de tout le monde ….

  2. Serge Fernex dit :

    Quand jai travaille avec trevor Horn pour Genesis on avait mis 16 micros sur la batterie jouee par phil Collins…..dont 2 u87 en ambiance a pljsieurs metres des instruments…plus des pzm colles aux vitres de la regie…a 6..7 m de la batterie….

    • Et je suis sur que tu avais 50% de ton son de batterie à l’intérieur ?

    • Serge Fernex dit :

      Alors quelques précisions… Tout cela s’est passé aux studios Aquarius à Genève. Hélas aujourd’hui fermé. La pièce de prise avait une surface de 220m2 donc de la place pour faire des batteries avec de l’air. Phil Collins avait sa maison à 30 minutes du studio et nous avons pas mal travaillé ensemble. Pour Genesis… Et pour les bo de Walt Disney.. Le roi lion en particulier. J’ai donc eu la chance d’avoir en studio des gens extraordinaires à cette période. On tournait avec 2 x Sony 3348 synchro plus un A820 24 pistes analog pour les prises de voix et la batterie. Nous avions une cabine batterie mais fin 90′ et 2000 les inges son voulaient de l’air et donc les batteries se faisaient dans le grand studio. Pour les raisons que l’article explique bien. Après les preamplis…. Focusrite red1… Neve 1073… Et ceux de la ssl 4000g. Ce fut une très belle expérience….. Et un moment assez magique quand j’ai reçu les bandes magnétiques du studio real word de Peter Gabriel car pour Genesis il avait ses parties chez lui bien sûr…

    • Serge Fernex dit :

      Voici le titre sur lequel j’ai eu le bonheur de travailler.

    • Serge Fernex dit :

      Les 72 canaux de la ssl étaient pleins au taquet !!

    • Serge Fernex dit :

      La voix… Mélange de son direct et indirect… Avec un AMS 1080… Le fameux harmoniseur

    • Serge Fernex dit :

      Pour le détail…. Voix avec U87… Preampli Avalon…. Reverb lexicon 480….et AMS rmx16

    • Serge Fernex c’est magique et chaleureux❤️ et quand la batterie rentre hummm c’est punchy et discret en même temps , on entend tout sans forcer…que du bonheur

    • Serge Fernex dit :

      Cetait le son de l epoque …Trevor Horn etait responsable de la production…phil collins desirait ce son tres particulier de la voix…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Plus dans Le son
Lexicon_480L_main-1023x682
Reverb : tout savoir sur la réverbération

Qu'est ce que la réverbération ? Qui n'est jamais rentré dans une pièce, un studio, ou un environnement particulier, sans...

Knee
Compresseur audio : Qu’est ce que Le knee ?

Compresseur audio : Le knee Vous avez surement du le remarquer en regardant la courbe graphique d'un compresseur, entre le...

Fermer