Visite au DENGER Studio

3e épisode de mes studios tour consacré au Denger Studio à Marseille.

J’ai eu le plaisir de rencontrer Gérald Kuentz, ingénieur du son et propriètaire du Denger studio situé dans la belle ville de Marseille.

Un mot ressort souvent dans cet interview : “atypique”. A la fois pour le studio construit au sein d’une maison. Les pièces ont été adapté pour accueillir une régie et des cabines de prises. Atypique, c’est aussi le parcours de Gérald qui a démarré en temps que musicien et à pris très vite goût à l’enregistrement et au son.

Sa détermination, sa soif d’apprendre, sa formation sur le tas, Gérald Kuentz est un bel exemple de réussite et nous prouve qu’à force de passion et de travail, tout est possible. Il retrace avec nous son parcours, de musicien à ingénieur du son live et studio mais aussi formateur.

Amoureux du son depuis toujours, il partage avec nous son goût du matériel haut de gamme en nous présentant sa magnifique NEVE Genesys et son parc de périphérique très bien garni. Il nous révèle des principes essentiels que doit savoir tout bon ingénieur du son, comme l’importance d’un préampli, du bon choix de micros et bien d’autres ficelles.

Il nous fera part de ses choix de micros et de ses setups favoris, sa philosophie et sa passion du son au quotidien. Son projet de développer le “Denger Studio” de recréer un espace nouveau et plus grand.

Son assistant Olivier Marzullo, nous explique le rôle d’un assistant en studio et son parcours. Un autre exemple de réussite, dans le parcours “classique” d’ingénieur du son, à savoir le rôle du stagiaire, apprendre comment fonctionne un studio et devenir assistant.

Gérald présente la console NEVE Genesys et quelques uns de ses paramètres. Les Equaliseurs, la dynamique, le total recall, l’automation.

Visitez le site du studio.

La page Facebook

34 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recevrez les notifications des commentaires à venir par Email.
Vous pouvez aussi vous abonner sans poster de commentaire.