Recording_Studio798

Prise de son

Prise de son batterie : room

10 mai , 2016   Gallery

Prise de son batterie : room

Pour terminer mon dossier sur la prise de son de la batterie, il est essentiel de consacrer un article sur un élément des plus important : la room. Voilà certainement le type de prise de son le plus délicat à réaliser et surement celui à le moins sous estimer pour donner tout le réalisme à un son de batterie.

Dans un monde idéal, nous aimerions tous enregistrer nos batteries dans de magnifique espaces, bien traités, dans lesquels nous pourrions les faire sonner sans le moindre effort. En plus des prises de son de proximité que j’ai évoqué dans mes précédents articles, le son de la « room » peut sublimer un son de batterie de manière significative…

Très souvent la réalité est tout autre, mais il est existe quand même quelques astuces pour pouvoir obtenir un son d’ambiance honorable ajoutant de la profondeur et de l’intérêt à votre enregistrement.

Prise de son batterie : room

Quel types de micros ?

Au risque de vous décevoir, encore une fois, il n’y a pas de recettes miracle pour ça, vous allez devoir faire marcher vos oreilles… Pour capter toute la sensibilité d’une reverberation d’une pièce, il faudra des micros assez sensible, donc mon choix se porte naturellement vers des micros statiques. La directivité peut jouer un rôle déterminant sur le rendu, mais aussi sur l’emplacement. Un cardioïde devra être orienté suivant le rendu souhaité, de même choisir des emplacements bien précis pour des omni ou des bi-directionnels.

D’autres types de micros comme les micros à ruban peuvent donner de très bon résultats, comme pour les micros à zone de pression comme le  PZM30 de chez crown. J’ai déjà eu l’occasion de l’utiliser disposer contre un mur ou sur le sol, cela peut être très intéressant.

Une petite astuce est d’utiliser des micros dynamique qui peuvent être « endommagés » ou de très mauvaises qualité. J’ai dans mon parc une paire de sennheiser 421 très fatigués, qui me donnent un son très médium, mais une fois mélangés dans l’ensemble, ils peuvent apporter une touche de « mordant » à mon son de room.

Combien de micros pour quel emplacement ?

L’option la plus simple est d’utiliser un micro placé en face de la batterie. A la base, on utilise les micros room pour renforcer le son du couple grosse caisse, caisse claire. L’idée est de trouver le placement qui permettra de capter au mieux ces deux sources, ou l’une ou l’autre suivant les besoins.

Le meilleur moyen de trouver le bon emplacement est tout simplement d’utiliser vos oreilles ! déplacez vous devant la batterie et dans la pièce, essayez différentes hauteurs etc…

L’idéal est d’utiliser un couple de micros stéréo. Je vous explique toutes les techniques de prises de son stéréo dans cet article. Vous pouvez utiliser un couple qui vous donnera la stéréo la plus large comme l’ORTF, le Blumlein ou encore le Mid/Side

Prise de son batterie : room

Le couple M/S est un excellent moyen d’exagérer la largeur de la stéréo à un enregistrement. Dans le cas d’une batterie, qui naturellement n’a pas une stéréo immense, cela peut donner des effets très intéressant tout en profitant de l’avantage de gérer le centre et les côtés dans notre mix après.

Si vous avez de la reserve dans votre parc de micros et que vous avez une grande pièce, n’hésitez pas à placer plusieurs couples à différents endroits, de plus en plus loin de la batterie et à différentes hauteur par exemple…

Quelques idées de différents placement de micros à utiliser :

– Les réflexions du sol :

Une technique que j’ai eu l’occasion de tester  à plusieurs reprises. Vous pouvez utiliser une paire de micros statiques (ou electret) cardioïdes, positionnés à environ 1 mètre (ou plus suivant la taille de votre pièce) dans l’axe de la grosse caisse.Les micros pointés en direction du sol. Si vous n’avez pas de statiques, une paire de dynamique genre SM57 peut très bien faire l’affaire.  On trouve beaucoup de variantes sur internet concernant cette technique, mais l’idée ne vaut que si vous avez un sol réfléchissant. Sinon vous pouvez disposer des plaques de bois pour donner de la reflexion au sol et placer les micros dans cette direction.

Prise de son batterie : room

Cette technique peut amener une certaine profondeur à votre grosse caisse, suivant la distance des micros et la coincidence de phase, mais aussi dans le « bas » du spectre. N’hésitez pas à tester différents placement pour obtenir le meilleur résultat.

– Laissez les portes ouvertes :

Prise de son batterie : roomL’idée ici n’est pas d’enregistrer l’acoustique de la pièce où se trouve votre batterie, mais bien des pièces pouvant avoisiner celle ci. Tout type d’espaces peut convenir, pièce, couloir, escalier…  Laissez échapper le son et placez un ou plusieurs micros dans ces espaces. Un micro statique sera plus à même de capter avec précisions toutes les réflexions de ces sons. Vous n’êtes pas obligés de pointer la cellule du micro en direction de là ou provient le son, mais bien pour capter l’acoustique des espaces voisins. En général le son des cymbales dominent dans ce genre de cas, mais vous pouvez le gérer en essayant différentes ouvertures de porte…

– Visez les angles :

Prise de son batterie : roomComme vous le savez c’est dans les angles des pièces que l’on a un phénomène d’accumulation de fréquence grave… Un micro (dynamique ou statique) positionné dans un angle face contre mur, peut donner de très bons résultats et ajouter une touche grave et profonde. Là aussi il faudra tester différent placement pour choisir ce qui fonctionne le mieux.

– Poser sur le sol :

Un micro à condensateur de petit diaphragme posé directement sur le sol peut donner un rendu très brillant sur le son de votre room. Cette technique est inspiré de Steve Albini qui l’a utilisé sur de nombreuses sessions. Le placement sur le sol élimine l’effet de différences de temps entre les sons directs et réfléchis, la théorie étant que cela donne une réduction du phénomène de filtrage en peigne et de la coloration, ce qui entraîne un son plus clair. Comme le rendu est naturellement brillant, un micro type neumann KM184 ou akg C451 sera très efficace pour cette application. Steve Albini suggère de rajouter un delay d’environ 10 à 20 ms pour laisser la room « s’exprimer ». Une technique à tester car parfois les résultats peuvent être très différents suivant les cas.

Prise de son batterie : room

Conclusion :

Voici quelques unes des techniques que j’utilise le plus souvent lors de l’enregistrement de mes rooms de batterie. Partez du principe où le son de la room doit apporter un plus à votre son et notamment une « liaison » entre les sons de vos micros de proximité. Parmi ces techniques certaines fonctionneront mieux que d’autres suivant la nature de votre environnement, ou selon les styles de musiques ou encore suivant les kits de batteries… il est bon de bien les tester pour pouvoir utiliser celle qui fonctionnera le mieux pour votre cas.


6 Réponses

  1. Alain dit :

    Salut Nicolas,

    Comme je n’ai que 8 entrées sur ma carte, je n’ai point la possibilité de faire la room en direct dans mes prises drum. A part la solution de dupliquer les OH et de compresser avec une reverb, y’a t il une astuce qui permet de reprendre la résonnance de la pièce ou se trouve la batterie ? Et les rooms, est-ce intéressant sur autre chose que la drum, prises instru ou voix par exemple ? ou les reverb suffisent ? Parce que j’ai enregistré une section cuivre séparement (faute de temps de se voir ensemble) en gardant au sol le même emplacement personne-micro avec un direct et un room. Le rendu, grace au room, m’a permis de retrouver une atmosphère ( en panant ) la position initial de la section. Système D. Au final, j’ai un control de chaque cuivre et un espace… Que ferais tu dans le même cas ?

    Encore merci pour toutes infos

    Al

    • Salut ALain,
      La seule méthode que tu pourrais utiliser pour enregistrer la pièce dans laquelle tu as fait ta batterie serait de l’utiliser comme reverb naturelle en repassant le son de ta batterie dans une enceinte et placer un micro à l’autre bout.
      C’est encore assez courant de faire ce genre de manip quand la pièce en vaut la peine….
      Le son room peut s’utiliser sur tout ! comme tu l’as dis sur une section cuivre il n’y a pas mieux pour donner du naturel et de la cohésion que le son d’ambiance. Dés que tu as besoin d’espace et de profondeur, il ne faut pas hésiter à utiliser des micros d’ambiance..

  2. thekiknplay dit :

    salut et merci Nico pour ce post.
    une chose aussi que je viens d’expérimenter c’est le placement de la drum dans la pièce. je viens de bouger ma batterie de place et c’est incroyable le son qui s’en dégage : bien plus naturel et aéré, (avant j’étais dos à un mur).cela bouffe de la place mais quel bonheur.
    du coup mon AT2020 en room est un peu plus eloigné et capte un ensemble bien équilibré (batterie/pièce).
    je vais essayé de poser un statique en plus au sol (parquet flottant) et je vais tester ! merci du partage

    • Et oui l’emplacement de la batterie joue un rôle sur les reflexions de la pièce et donc sur son son 😉 J’essaye d’expliquer cela dans la première partie des articles sur le prise de son des batteries… Et du coup forcement les micros rooms vont fonctionner différement d’où l’importance de tester différents emplacements

  3. Chris Rec dit :

    Un condo au sol !!! Quelle idée !!! Hate d’essayer ça

Répondre à thekiknplay Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Prise de son
toms
Prise de son batterie : Les Toms

Prise de son batterie : Les Toms Voilà un élément qui à toute sa place au sein d'un son de...

Prise de son Overheads
Prise de son batterie : Overheads

Prise de son batterie : Overheads Pour terminer l'installation pour la prise de son de notre batterie, il est évident...

Fermer