Mixage

Compression parallèle 1176 en british mode

18 juin , 2016   Video

Compression parallèle 1176 en british mode

Dans cette vidéo je vous explique comment mettre en place une technique de compression parallèle utilisé par Michael Brauer. Je vous décris le système de calibration pour utiliser au mieux les 1176…


13 Réponses

  1. Nico dit :

    Hello Nico (quel beau prénom ;)).
    Déjà un grand merci pour toutes tes vidéos qui m’ont appris beaucoup de choses.
    J’ai testé cette méthode afin de voir ce que ça peut donner et c’est effectivement très efficace!
    J’ai juste deux questions qui sont peut être des questions bêtes mais bon… je me lance :
    Lorsqu’on active les compresseurs, on entend en effet une grande différence en terme de son mais ils ne sont pas du tout très actifs lorsqu’on observe la compression. Est-ce normal?
    Dans ce monde impitoyable de la MAO, on est trop souvent piégé (en tout cas pour ma part) par le fait que ça sonne mieux quand ça sonne plus fort. J’ai l’impression qu’en appliquant cette méthode, il y a pas mal de différence de dB lorsqu’on active les 1176. Dans quelle mesure et avec quelle limite faut-il utiliser cette compression?

    Pour moi, je pense que cette méthode aura pour but de mettre au premier plan les éléments que l’on souhaite. Est ce que je suis du bon côté de la force?

    Encore merci pour ton site qui est une véritable mine d’or pour nous tous :)

    • Hello, merci pour ton commentaire :)
      C’est plus ou moins normal que ça ne réagisse pas beaucoup car les 1176 en british mode donnent une compression bien particulière… Parfois il en faut peu pour obtenir des sons très puissants !
      Ca rejoint le fait qu’en parallèle cela rajoute du volume bien évidement mais aussi de la couleur.
      Le mieux est d’entraîner ses oreilles en comparant les résultats à volume égal. Il faut bien comprendre le rajout de compression certes mais aussi de couleur bien particulière du 1176 et du british mode. C’est toujours une question de dosage et de « respect » des sons d’origine… Il faut toujours se poser la question si c’est mieux avec ou pas…
      Il n’y a pas vraiment de consignes sur la quantité à appliquer, l’idée est de bien dompter la chose et faire confiance à ses oreilles !

      • Nico dit :

        Merci pour ta réponse :).
        Je vais appliquer ça maintenant en essayant de me familiariser avec la technique.
        Encore une petite question : d’après toi, à quel moment du processus de mix est-il le plus judicieux d’appliquer cette méthode?
        En tout début de mix juste après notre balance de volume ou plutôt en fin de mix lorsque l’on a appliqué nos eq, compressions et effets?

  2. Abraham dit :

    Merci encore pour cette vidéo!

    Je suis sur Logic pro x est ce que je doit utiliser le mode POST FADER / POST FADER ou PRÉ PAN pour les départs d’effets?

    Merci.

  3. LAIRE BRUNO dit :

    Bonjour, bravo et merci pour toutes ces vidéos très instructives !
    je n’ai pas tout saisie sur le « calibrage », tu envoies avec le signal generator un signal à -18 dfs (correspondant au 0 dbu) mais pourquoi sur la tranche où se trouve le signal generator tu es à -21 dbfs ? Ma carte son (RME) m’indique q’elle est étalonnée à -19 dbfs/ 0 dbu, si je fais la même chose je dois avoir – 19 dbfs sur la tranche de ma voix ou – 21 dbfs ? ou autre chose ? :)
    merci beaucoup

    • Bonjour,
      N’étant pas un spécialiste de cubase, je pense que j’ai tout simplement pas cliqué sur le vu-mètre pour faire un « reset »…
      Je suis parti sur -18 dbfs car c’est effectivement le seuil de mes convertisseurs, ce qui est l’idéal, mais l’idée est d’avoir suffisamment de marge avant le 0 dbfs, donc -18 -19 ou même -21 conviendront parfaitement.
      Pour la suite il suffit de faire en sorte que les 1176 compressent d’un db avec le niveau des sends à 0.
      J’espère que cela t’aidera, n’hésites pas si besoin
      A bientôt !

  4. Clarel Lebon dit :

    Salut voilà petite question ,
    Est ce que on traite toujours les pistes individuel comp en meme temp de la comp parallele ?

    Le Top Des Top ton site et tes cours

    • Hello,
      Je dirais que tu peux mieux « entendre » ta compression si tu l’écoute sans la comp parallèle, mais rien n’empêche de le faire en même temps, ça dépend du contexte. Cette config ammenne surtout une sensation de grain et de volume…
      Tu peux appliquer cette compression parallèle sur absolument tout, que ce soit sur des pistes déjà traitées ou non, et sur tout ce qu’on peut imaginer

      • Jean-Michel dit :

        Merci Nicolas, très intéressant comme toujours et facile à mettre en œuvre pour les utilisateurs de Cubase.
        Il existe bien un plugin livré avec Cubase (mais peut-être pas avec toutes les versions ?) qui s’appelle « Test Generator ». Il se trouve dans le dossier Tools des plugins.

Répondre à Jean-Michel Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Mixage
Le "british mode" du compresseur 1176
Le « british mode » du compresseur 1176

Le "british mode" du compresseur 1176 Dans cette vidéo, je vous explique à quoi correspond le "british mode" que vous...

Comment régler une reverb à la Abbey Road

Comment régler une reverb à la Abbey Road Une vidéo pour vous expliquer comment mettre en place le son des...

Fermer